MBA Risk Management

Vous êtes ici > Accueil > Présentation de l'assurance > Formation en assurance > MBA Risk Management

[Cette description du MBA en Risk Management (Bac +6) a été réalisée avec l'aimable collaboration de l'Ecole Supérieure d'Assurance (ESA). Cette page s'est entièrement inspirée de la présentation du MBA en Risk Management (Bac +6) de l'ESA, considéré actuellement comme l'une des meilleures formations dans le domaine du Risk Management]

MBA Risk ManagementLe Risk Management (ou Gestion des Risques) est une activité, au sein de l’entreprise, qui consiste à identifier les risques qui pèsent sur les actifs et les valeurs (au sens large) de l’entreprise. En effet, toute activité économique entraîne des risques que les dirigeants doivent savoir gérer et avant tout évaluer.

Appliquée aux entreprises, la Gestion des Risques s’attache à identifier les risques qui pèsent sur les actifs de l’entreprise. Le Risk Management doit permettre d’identifier les risques et de les réduire au minimum, de supporter financièrement la charge de ceux qu’ils jugent acceptables, de traiter par des tiers selon des processus d’externalisation les risques liés à certaines activités et, enfin, d’en transférer certains auprès des sociétés d’assurances.

MBA Risk ManagementLe Risk Management est donc une activité complexe qui demande d’endosser de lourdes responsabilités, et qui, par conséquent, ne peut être exercée que par des personnes ayant bénéficié d’une solide formation dans ce domaine.

Pour permettre aux futurs Risk Manager de satisfaire à ces critères d’exigences en matière de formation, des cursus de formation en Risk Management de niveau MBA (Bac +6) ont été mis en place par des écoles spécialisées dans la formation en assurance.

Rappelons que le MBA (Master of Business Administration) est un diplôme qui vit initialement le jour aux Etats-Unis et qui fut, dès l’origine, destiné à des ingénieurs souhaitant accéder à des fonctions générales d’encadrement. Le MBA est aujourd’hui devenu également un diplôme européen qui jouit d’une reconnaissance à l’échelon international, dès lors qu’il est délivré par un établissement reconnu par un organisme d’accréditation institutionnel. La caractéristique des MBA européens est qu’ils durent généralement 1 an, contrairement aux MBA américains qui durent le plus souvent, quant à eux, deux ans.

Le MBA s’adresse à un public d’étudiants ou de cadres soucieux d’évoluer ou de relancer leur carrière et propose des enseignements dans des disciplines propres au monde de l’entreprise, comme la stratégie, le marketing, les finances, les ressources humaines et le management. 

Le MBA en Risk Management, formation diplômante généralement de niveau Bac +6, permet au participant d’acquérir l’ensemble des instruments et des moyens méthodologiques mis à la disposition des Risk Manager pour évaluer et gérer efficacement les risques auxquels se voit soumise la société pour laquelle il travaille. Le MBA en Risk Management vise donc à former des Risk Managers et des experts dans la gestion des risques de l’entreprise.

MBA Risk Management - ESAEn France, l’un des principaux établissements à proposer une formation MBA en Risk Management (Bac +6), établissement jouissant d’une grande notoriété dans le monde de l’assurance et de l’entreprise, est sans conteste l’Ecole Supérieure d’Assurances (ESA), école fondée en 1980 par le SFAC et la FNSAGA.

En rapport étroit avec le monde professionnel et les recruteurs, l’Ecole Supérieure d’Assurances adapte constamment ses formations aux évolutions du secteur et métiers de l'assurance . Du fait que les grandes et moyennes entreprises ont un besoin grandissant de s’entourer de Risk Managers compétents et parfaitement au fait de toutes les problématiques et de tous les enjeux relatifs à la couverture par les assureurs des risques d’entreprises, l’ESA propose une formation MBA en Risk Management de niveau Bac+6.

Etant donné qu’il s’agit sans doute, au niveau national, de l’un des meilleurs MBA en Risk Management, cette présentation du MBA en Risk Management s’appuiera sur la description de la formation en Risk Management de l’ESA.

Démarche du Risk Management

L’évaluation des risques

Risk Management - DémarcheComme nous le rappelions en introduction, toute activité économique entraîne des risques : ce sont ces risques que les dirigeants doivent gérer et avant tout évaluer pour pouvoir élaborer une stratégie de risk management efficace.

La phase d’évaluation au sein du processus de Risk Management implique :

- d’identifier les risques pour les réduire au minimum,
- de supporter financièrement la charge de ceux qui sont jugés acceptables,
- d’engager des processus d’externalisation consistant à faire traiter par des tiers les risques liés à certaines activités,
- de transférer certains risques auprès des sociétés d’assurances.

La gestion des risques

Risk Management - Gestion des RisquesEn ce qui concerne la gestion du risque, il existe quatre méthodes pour pouvoir être à même d’y faire face :

1) soit l’on évite le risque, en renonçant à l’activité qui en présente un,
2) soit l’on accepte le risque et, dans ce cas, si le risque est assurable et que l’on souhaite le transférer, l’on contracte une assurance,
3) soit l’on réduit le risque, en tâchant de le maîtriser par des mesures de protection et de prévention,
4) soit on transfère le risque, en faisant appel à une société de sous-traitance chargée de prendre en charge l’activité à risque.

L’ensemble des risques pouvant être répertoriés au sein d’une entreprise et pris en charge dans le cadre d’un plan de Risk Management concernent deux types d’actifs : les actifs non financiers et les actifs financiers.

La gestion des risques liés aux actifs non financiers

Les actifs non financiers sont les actifs circulants ou immobilisés de l’entreprise (bâtiment, véhicules, machines) auxquels s’ajoute le personnel employé dans le cadre de l’activité.

Le Risk Management dispose de plusieurs outils pour gérer ces risques :

- La prévention (la prévention suppose l’évaluation préalable du risque),
- La diversification du risque (la diversification consiste, pour l’entreprise, à investir dans de nouvelles activités),
- L’assurance (l’assurance ne couvre que le risque assurable),
- Les actifs financiers.

La gestion des risques liés aux actifs financiers

Un actif financier est un titre ou un contrat comportant une certaine prise de risque et qui est le plus souvent transmissible et négociable (par exemple sur un marché financier). L’actif financier est susceptible de produire à son détenteur des revenus et des gains en capital, en contrepartie de la prise de risque qu’il accepte d’assumer.

Les risques liés aux actifs financiers couvrent quatre risques :

- Le risque de contrepartie : c’est le risque que la partie avec laquelle un contrat a été conclu ne tienne pas ses engagements (livraison, paiement…)
- Le risque de taux : c’est le risque que le taux de crédit évolue défavorablement
- Le risque de change : c’est le risque sur les variations du cours des monnaies entre elles
- Le risque de liquidité : c’est le risque sur la facilité à acheter ou à revendre un actif

Quelle que soit la taille de l’entreprise, chaque type de risque nécessite une réponse appropriée et doit être pris en compte dans l’élaboration du plan de Risk Management.

Objectifs pédagogiques du MBA Risk Management de l’ESA

MBA Risk Management - ObjectifsLe MBA en Risk Management de l’ESA a pour objectif principal de former les participants à la méthodologie d’audit et de gestion des risques et de leur permettre d’accéder à des postes de Risk Manager.

La formation en Risk Management proposée par l’ESA est très complète et vise à fournir aux étudiants et/ou aux participants :

- la démarche générale et les principales techniques d’audit,
- une méthodologie qui s’applique à tout type de risque,
- les différents outils à la disposition des entreprises pour le transfert ou la rétention des risques,
- des outils de prévention et d’action.

Ainsi, au terme de leur formation, les participants ont acquis une vision globale et une compréhension des risques auxquels l’entreprise est exposée, tout en ayant été confrontés aux réalités modernes de la gestion des entreprises.

Titres et diplômes délivrés par le MBA Risk Management de l’ESA

Le MBA en Risk Management de l’ESA donne lieu à la délivrance d’un diplôme et de trois accréditations :

European MBA : Risk Management and Insurance

MBA Risk Management - EABHES

Le diplôme de « European Master of Business Administration (MBA) : Risk Management and Insurance », diplôme accrédite par The European Accreditation Board of Higher Education Schools (E.A.B.H.E.S), organisme institutionnel européen désignant les universités et les établissements scolaires autorisés à délivrer des diplômes de niveau Bachelor, Master et MBA.

ARM 54

MBA Risk Management - ARM 54

L’accréditation « Associate in Risk Management (ARM) 54 » : l’accréditation ARM 54 (Associate in Risk Management) délivrée par The Insurance Institute of America (IIA) certifie que la personne accréditée maîtrise les bases méthodologiques de la gestion des risques : diagnostic des vulnérabilités et cartographie des risques.

TOEIC

MBA Risk Management - TOEIC

Le Test Of English for International Communication (TOEIC) délivre un titre international évaluant le niveau d’anglais écrit et oral d’un candidat, et permettant à son titulaire d’être mondialement reconnu, notamment dans un contexte professionnel.

Le TOEIC a été créé par l’Educational Testing Service (ETS) aux USA.

PCIE

MBA Risk Management - PCIE

Le Passeport de Compétence Informatique Européen (PCIE) est un système de certification international qui valide les compétences de base en informatique utilisateur. Ce passeport est aujourd’hui devenu le standard mondial pour évaluer les compétences en informatique des utilisateurs.

Programme du MBA en Risk Management de l’ESA

MBA Risk Management - ProgrammesLe programme du MBA en Risk Management de l’ESA est composé de 20 modules. Ces modules sont les suivants :

- Module 1 : Le Risk Management : de la gestion des risques à celle des assurances
    1) La fonction de Risk Manager
    2) Le Risk Management au quotidien
    3) Les différents outils à la disposition des entreprises pour le transfert ou la rétention des risques

- Module 2 : L'assurance des risques d'entreprise
    1) Les assurances vie
    2) Les assurances IARD

- Module 3 : Les visites de risques : la mise en pratique du Risk Management
    1) Délimitation du champ de la visite
    2) Collecte des données, outils de recueil
    3) Restitution des résultats

- Module 4 : Le rôle du Courtier d'assurances ou de l'Agent général d'assurances dans le Management des Risques et des Assurances de l'Entreprise
    1) Vu à travers la réglementation et la jurisprudence
    2) Vu à travers les prestations susceptibles d'être fournies
    3) Vu à travers leur sens de l'innovation, leur expertise et leur efficacité dans la gestion globale des     risques dans les entreprises

- Module 5 : Comprendre les mécanismes comptables, la structure des états financiers et comment analyser ces derniers
    1) Paysage juridique des entreprises en France
    2) Les obligations comptables
    3) Les principes comptables des comptes sociaux
    4) Les états financiers
    5) Les impôts et taxes en France
    6) Les opérations dans les groupes

- Module 6 : Les états financiers des sociétés d'assurances
    1) Les spécificités des Sociétés d'Assurances et le contexte réglementaire et comptable : introduction
    2) Les comptes sociaux d'une société d'assurances : le compte de résultat
    3) Le bilan d'une société d'assurances : les passifs
    4) Le bilan d'une société d'assurances : les actifs
    5) Les comptes consolidés dans le référentiel IFRS
    6) Les nouvelles mesures des passifs et des actifs dans les projets de référentiels comptables et     réglementaires
    7) Modélisation et valorisation de l'activité d'assurance

- Module 7 : Gestion Actif/Passif des sociétés d'assurances
    1) Évolution de la gestion Actif/Passif vers l'« Enterprise Risk Management » (ERM)

- Module 8 : Les mécanismes alternatifs de transfert de risques : titrisation, réassurance
    1) Stratégies ERM mises en place par les sociétés d'assurances
    2) Enjeux et perspectives

- Module 9 : La démarche générale d'audit et les principales techniques
    1) L'environnement audit au sein de l'organisation
    2) Comprendre la démarche d'audit
    3) Typologie des missions
    4) Techniques d'audit
    5) Les outils de l'auditeur (1/2)
    6) Boîte à outils de l'auditeur (2/2)

- Module 10 : L'audit de l'assurance des risques d'entreprise
    1) Contexte et définitions
    2) Cartographie des risques d'entreprise
    3) Audit des risques et contrôle des coûts
    4) Outils de l'auditeur

- Module 11 : Contrôle interne et qualité
    1) Introduction
    2) Les référentiels de contrôle interne
    3) Les référentiels qualité
    4) Pourquoi un dispositif intégré de Contrôle interne et de Qualité
    5) Construction technique du dispositif Contrôle interne et Qualité

- Module 12 : Aligner l'appétence aux risques avec la stratégie et les objectifs de l'entreprise
    1) La chaîne de valeurs d'une entreprise/organisation
    2) Le management par objectifs (fondements)
    3) Définir une stratégie globale de management des risques
    4) Charte de maîtrise des risques
    5) Risques et opportunités

- Module 13 : L'approche globale des risques / Prise en compte des facteurs internes et externes
    1) Intérêt économique et sociétal de l'approche globale des risques
    2) Le risque global de l'entreprise
    3) Risk intelligence : la nécessaire veille
    4) La fonction Risk Manager/son articulation avec l'audit et les autres fonctions de l'entreprise
    5) Réussir l'implantation de la fonction Risk Manager

- Module 14 : Cartographie des risques
    1) L'intérêt et les limites de la cartographie des risques
    2) Méthodologies de l'identification
    3) Évaluation (risques bruts, risques nets, risques cibles)
    4) La prise en compte de dispositifs de maîtrise des risques
    5) Focus sur les grandes familles de risques

- Module 15 : Le traitement des risques
    1) De la gestion des incidents à la gestion des crises
    2) Le concept de crise
    3) Les démarches de prévention et de protection
    4) Focus sur la continuité d'activité - Construire un PCA

- Module 16 : Maîtrise et pilotage des risques
    1) Système global de management des risques
    2) Pilotage des risques
    3) Les outils : système d'information de gestion des risques
    4) Les approches quantitatives des risques : introduction à la modélisation

- Module 17 : Management des risques de l'entreprise et éthique
    1) De l'approche globale des risques au développement durable
    2) L'éthique : outil de management

- Module 18 : Maîtrise des risques dans les opérations de rapprochement et d'acquisition
    1) Moments clés : décision d'analyser une offre, d'engager des frais de « due diligence », décision de     remettre une offre engageante
    2) Gestion appropriée des risques : intensité concurrentielle, difficultés d'intégration, éloignement des     métiers, environnement réglementaire

- Module 19 : Les risques judiciaires et juridiques
    1) Les risques
    2) Le traitement des risques

- Module 20 : L'organisation de la continuité d'activité (O.C.A) en cas de sinistre majeur
    1) La présentation des risques
    2) La continuité d'activité en mode dégradé
    3) La gestion du retour à la normale

TOEIC, ARM 54 et PCIE

MBA Risk Management - ExamensL’ESA donne la possibilité aux participants à la formation de MBA en Risk Management (Bac+6) de préparer les trois examens donnant lieu à la délivrance des trois titres et diplômes que sont le TOEIC, la Certification ARM 54 et le PCIE.

Le TOEIC

Le MBA en Risk Management de l’ESA prépare au Test of English for International Communication (TOEIC). Le niveau d'anglais que certifie le TOEIC est quantifié par des points qui vont de 10 à 990.

La certification ARM 54

En partenariat avec CARM Institute, le MBA en Risk Management de l’ESA prépare à la Certification ARM 54 délivrée par l’IIA (Insurance Institute of America).

L’accréditation ARM 54 (Associate in Risk Management), délivrée par The Insurance Institute of America, certifie que la personne accréditée maîtrise les bases méthodologiques de la gestion des risques : diagnostic des vulnérabilités et cartographie des risques.

Cette accréditation permet à celui qui la possède de pouvoir postuler à des postes de Risk Manager au sein de compagnies importantes.

Le PCIE

Le MBA en Risk Management (Bac +6) de l’ESA prépare également au Passeport de Compétence Informatique Européen (PCIE).

Le PCIE est le standard international de mesure et de validation des compétences de base de technologies de l'information permettant de savoir précisément le niveau de chacun dans les applications essentielles utilisées quotidiennement.

Principaux métiers accessibles avec un MBA en Risk Management

MBA Risk Management - MétiersLes principaux métiers de l’assurance accessibles avec un diplôme de MBA en Risk Management (Bac +6) sont essentiellement les suivants :

- Risk Manager au sein d’une entreprise,
- Souscripteur de Risques d’Entreprises au sein d’une société d’assurances,
- Chargé de clientèle Grandes Entreprises au sein d’un cabinet de courtage.



assurance mutuelle
Assurance et Mutuelle présente ces services et outils gratuits
Choisissez votre mutuelle
Comprendre et bien choisir votre complémentaire santé