Les diagnostics prénataux progressent grâce au développement des techniques prénatales

Vous êtes ici > Accueil > Actualités Assurances Santé > Les diagnostics prénataux



Grâce au développement des techniques médicales comme l’insémination artificielle, le don de sperme ou ovocytes, l’autorisation des mères porteuses dans plusieurs pays, avoir un bébé est devenu un droit et non pas une possibilité.


Les diagnostiques prénataux les plus courants.

Le diagnostic préimplantatoire : toutes les malformations embryonnaires graves comme le cancer du sein, la diabète, la myopie, peuvent être détectées par cette méthode. Dans certains cas, on peut y remédier sinon l’interruption volontaire de grossesse est la seule solution.

L’échographie : c’est une technique permettant de voir en image le fœtus et les éventuelles malformations. 90% des trisomies sont détectées par ce procédé.

L’embryoscopie : elle permet de visualiser les éventuels anomalies de la tête et des membres à l’aide d’un endoscope introduit dans le col de l’utérus. Certaines interventions chirurgicales fœtales sont pratiquées par cette méthode.

L’amniocentèse : elle est utilisée par les médecins pour établir la carte chromosomique du fœtus. Celle-ci est utilisée pour rechercher les éventuelles anomalies ou pour détecter des affections héréditaires.

Même si ces nouvelles technologies permettent une amélioration génétique de la race humaine, la société ne tend-elle pas vers l’absence de solidarité ? 


Source : http://www.viva.presse.fr/spip.php?page=dossier&id_mot=437



assurance mutuelle
Assurance et Mutuelle présente ces services et outils gratuits
Choisissez votre mutuelle
Comprendre et bien choisir votre complémentaire santé