Malgré le déficit et la réforme, les français ne jurent que pour l'Assurance maladie

Vous êtes ici > Accueil > Actualités Assurances Santé > Résultat du baromètre santé d’AG2R

 

 

Le baromètre santé d’AG2R, assurance de protection sociale et patrimoniale française, a ressorti un résultat assez surprenant concernant le comportement des Français face à la situation actuelle de l’Assurance maladie et du système de santé en général. D’après l’enquête réalisée par LH2, l’attitude des Français envers l’Assurance maladie reste inchangée.

 

 

Système de soins français : l’Assurance maladie et les organismes complémentaires sont les acteurs principaux.


L’enquête a été orientée sur trois thèmes : « la santé, enjeu prioritaire pour les Français », « un système de soins de qualité qui tend cependant à se détériorer » et « la problématique du financement du système de soins ».

Concernant le premier thème, 66% de Français se déclarent pour une bonne qualité de vie c’est-à-dire vivre longtemps et être en bonne santé. Les questions financières arrivent en seconde position puisqu’ils ne sont que 52% à prioriser les moyens financiers avant la santé. C’est un résultat surprenant vu la situation économique qui sévit actuellement. 55% des Français consacrent une grande partie de leur budget quotidien aux dépenses de santé. Seuls 4% ont déclaré avoir choisi leur professionnel de santé, un hôpital ou une clinique en fonction de leur tarif. Par contre, 56% font confiance à leur médecin traitant et en leur jugement. Parmi les problèmes de santé qui préoccupent le plus de Français, la dépendance reste en tête. D’après l’estimation, un enfant né aujourd’hui sur trois sera dépendant dans le futur tandis qu’un enfant sur quatre deviendra centenaire.

Sur le second thème, 84% des Français pensent que la qualité du système de soins français reste meilleure par rapport à celle de l’étranger. Cependant 66% trouvent que cette qualité tend à se détériorer. Ceci s’explique non seulement par les nouvelles mesures entreprises par l’Etat : fermetures d’hôpitaux, baisse de remboursement de certains médicaments, augmentation du forfait hospitalier, etc. mais aussi par les déficits colossaux de la Sécurité sociale.

Pour le troisième thème, 44% des Français sont prêts à subir une augmentation des cotisations sociales afin de pérenniser le système de soins, contre 33% l’année dernière. Tandis que 23%   acceptent de payer quelques euros en plus à leur complémentaire santé pour que celle-ci comble le désengagement de la Sécurité sociale sur certaines garanties santé. 73 % pensent qu’il est du devoir des organismes complémentaires de compenser la baisse de remboursement sur les médicaments, principe pourtant refusé formellement par les mutuelles mais qui pourra être accepté par les assurances privées et les institutions de prévoyance.



Source        : http://www.news-assurances.com/ag2r-la-mondiale-devoile-son-barometre-sante/016719956



assurance mutuelle
Assurance et Mutuelle présente ces services et outils gratuits
Choisissez votre mutuelle
Comprendre et bien choisir votre complémentaire santé