Aspartame : pas de risques avérés pour la grossesse

Vous êtes ici > Accueil > Actualités Assurances Santé > Aspartame : pas de risques avérés pour la grossesse

Selon l’Agence française de sécurité de l’alimentation – Anses, l’aspartame n’engendre aucun risque de santé pour les femmes enceintes.

 

Pas de bénéfices nutritionnels pour les futures mamans


Bonne nouvelle pour les futures mamans qui raffolent de produits contenant de l’aspartame. Après avoir passé en revue toutes les études menées sur « les risques et bénéfices nutritionnels de l’ensemble des édulcorants intenses », l’Agence française de sécurité de l’alimentation – Anses a conclu que l’aspartame ne représente pas un danger ni pour la mère ni pour le bébé in utéro. Notons que ce produit est très utilisé par les fabricants de boissons pour son propriété sucrant. Face au résultat obtenu par une équipe de chercheurs danois mentionnant la relation entre aspartame et naissance prématurée, une recherche plus approfondie sera nécessaire.

Malgré l’absence de risques liés à la consommation d’aspartame, l’Agence française de sécurité de l’alimentation – Anses rappelle qu’il est préférable de limiter la consommation de boissons et d’aliments sucrés durant les 9 mois de grossesse. Dans le futur, cet organisme a l’intention de demander à l’Autorité européenne de sécurité des aliments – EFSA la réévaluation de la dose journalière admissible en matière d’aspartame. Pour le moment, elle est de 40 milligrammes par kilo de poids, ce qui représente une quantité importante pour les personnes pesant quelques dizaines de kilos.

 

 

SOURCES :

http://www.leparisien.fr/laparisienne/sante/edulcorants-intenses-aucun-interet-nutritionnel-chez-la-femme-enceinte-19-06-2012-2056082.php



assurance mutuelle
Assurance et Mutuelle présente ces services et outils gratuits
Choisissez votre mutuelle
Comprendre et bien choisir votre complémentaire santé