Allaitement maternel : pas encore populaire dans le monde

Vous êtes ici > Accueil > Actualités Assurances Santé > Allaitement maternel : pas encore populaire dans le monde


Selon les statistiques de l’OMS, seuls quatre enfants sur 10 seraient allaités exclusivement aux seins jusqu’à leur sixième mois.

 

L’allaitement maternel pour réduire le taux de mortalité des nourrissons


Les chiffres constatés par l’Organisation mondiale de la santé – OMS suscitent les inquiétudes. En effet, seuls 40% des nourrissons bénéficient d’un allaitement maternel exclusif pendant les six premiers mois de leur vie. Pourtant, cette pratique serait très bénéfique aussi bien pour la mère que pour son enfant. Malgré la campagne d’information et de sensibilisation réalisée par l’OMS, l’allaitement maternel est de plus en plus délaissé dans de nombreux pays.

Pour l’Organisation mondiale de la santé – OMS, l’allaitement maternel exclusif jusqu’au sixième mois de l’enfant voire même plus permettrait de sauver plus d’un million de vies. Sa principale mission serait donc d’encourager les mamans à suivre cette pratique pour le bien-être et la santé de leurs enfants. Pour les mères, le blocage des règles pendant cette période constitue une méthode naturelle de contraception permettant de contrôler les naissances et d’éviter les grossesses trop rapprochées. L’allaitement maternel diminue également le risque de cancer du sein et de l’ovaire pendant les vieux jours. Il facilite également la perte de poids accumulé pendant les neuf mois de grossesse et préserve les mamans de l’obésité.

 

 

SOURCES :

http://www.leparisien.fr/laparisienne/sante/moins-de-40-des-enfants-de-moins-de-six-mois-sont-uniquement-allaites-au-sein-dans-le-monde-27-02-2012-1881685.php

http://www.terrafemina.com/vie-privee/sante/articles/11370-oms--l-lallaitement-maternel-pourrait-sauver-1-million-denfants-r.html



assurance mutuelle
Assurance et Mutuelle présente ces services et outils gratuits
Choisissez votre mutuelle
Comprendre et bien choisir votre complémentaire santé