Primpéran : désormais interdit aux moins de 18 ans

Vous êtes ici > Accueil > Actualités Assurances Santé > Primpéran : désormais interdit aux moins de 18 ans


L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé vient de contre-indiquer le Primpéran aux enfants et aux adolescents de moins de 18 ans.

 

Primpéran : rapport bénéfice/risque non convainquant


Au mois d’octobre de l’année dernière,  l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé – Afssaps a déjà déconseillé l’usage du Primpéran, médicament indiqué contre les nausées et les vomissements, chez les personnes âgées de moins de 18 ans. Après une évaluation approfondie du bénéfice/risque de ce médicament, il est désormais contre-indiqué chez le même groupe de patients à compter d’aujourd’hui.

Pour être en phase avec cette décision de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé – Afssaps, l’autorisation de mise sur le marché du Primpéran a subi une révision. Tous les lots de médicaments à usage pédiatrique seront rappelés sans tarder. D’après les autorités sanitaires, le Primpéran serait à l’origine de troubles neurologiques graves et pourrait entrainer des dyskinésies et des bradycardies. La prescription reste toutefois en vigueur chez les adultes. Actuellement, l’Agence européenne est en train d’examiner les bénéfices/risques de l’usage de ce médicament sur les personnes âgées. Les effets indésirables constatés par les patients pourront être signalés auprès du Centre régional de pharmacovigilance de chaque région.

 

 

SOURCES :

http://www.europe1.fr/France/Le-Primperan-reserve-aux-adultes-940657/

http://www.santenews.eu/2012/02/09/le-primperan-contre-indique-aux-moins-de-18-ans/



assurance mutuelle
Assurance et Mutuelle présente ces services et outils gratuits
Choisissez votre mutuelle
Comprendre et bien choisir votre complémentaire santé