Modification de la directive sur les médicaments soumis à prescription

Vous êtes ici > Accueil > Actualités Assurances Santé > Modification de la directive sur les médicaments soumis à prescription


La Commission européenne vient d’apporter de nouvelles modifications à la directive relative aux médicaments soumis à prescription.

 

Médicaments : fourniture au public de certaines catégories de renseignements autorisée


Malgré les modifications apportées à la directive sur les médicaments soumis à prescription, la Commission européenne a maintenu l’interdiction de publicité. Par contre, elle autorise la divulgation de certains types de renseignements comme les informations mentionnées sur les étiquettes, les notices d’utilisation, les essais cliniques ayant été réalisé, les recommandations sur l’usage ou les informations sur le prix de vente. Les moyens de communication utilisés pour la diffusion seront triés sur le volet : sites Internet officiels ou supports écrits spécifiques en réponse à la demande des particuliers.

D’après la nouvelle directive sur les médicaments soumis à prescription de la Commission européenne, les informations fournies doivent observer quelques critères notamment du point de vue véracité et objectivité. Elles devront être soumises à l’approbation des autorités compétentes dans un délai de 60 jours avant de pouvoir être publiées. Si aucune réponse n’aura été reçue de l’Agence européenne du médicament une fois que cette période se sera écoulée, les informations pourront être considérées comme approuvées. Même si ce dernier point suscite les inquiétudes du Bureau européen des Union de consommateurs – BEUC, la Commission européenne affirme donner la priorité aux droits et à la sécurité des usagers de la santé.

 

 

SOURCES :

http://www.destinationsante.com/-Ma-sante-mes-droits-mes-devoirs-.html

http://ec.europa.eu/health/files/patients/ip_10-2011/dir_ip_2011_fr.pdf



assurance mutuelle
Assurance et Mutuelle présente ces services et outils gratuits
Choisissez votre mutuelle
Comprendre et bien choisir votre complémentaire santé