Syndrome du bébé secoué : amélioration de la prise en charge

Vous êtes ici > Accueil > Actualités Assurances Santé > Syndrome du bébé secoué : amélioration de la prise en charge


Pour améliorer la prise en charge face au syndrome du bébé secoué, la Haute autorité de santé – HAS vient d’émettre de nouvelles recommandations.

 

Recommandations tournées vers la sensibilisation et la prise en charge


Les recommandations sur le syndrome du bébé secoué émises par la Haute autorité de santé – HAS s’adressent en premier lieu aux professionnels de santé puis aux parents en second lieu. Pour les premiers, l’objectif est d’améliorer le diagnostic et la prise en charge des bébés victimes de cette pathologie en prévision de toutes récidives. Pour les seconds, les recommandations se penchent plutôt sur l’information des risques encourus par leurs progénitures et sur les moyens d’éviter le syndrome du bébé secoué.

Tous les ans, plus de 200 enfants sont victimes du syndrome du bébé secoué sur le territoire français. Ce chiffre est encore loin du compte à cause de la complexité du diagnostic. Il porte atteinte au cerveau, à la moelle épinière, à l’œil de l’enfant pouvant entrainer des dommages irréversibles. La Société française de médecine et de réadaptation, en partenariat avec la Direction générale de la santé – DGS, a mené une audition publique auprès de 17 instances. Les conclusions serviront de base dans l’établissement des recommandations qui s’adresseront aux professionnels de santé et aux adultes s’occupant de jeunes enfants.

 

 

SOURCES :

http://news.doctissimo.fr/mieux-diagnostiquer-le-syndrome-du-bebe-secoue_article8245.html

http://www.lexpress.fr/actualite/sciences/sante/bebe-secoue-comment-le-diagnostiquer_1029763.html



assurance mutuelle
Assurance et Mutuelle présente ces services et outils gratuits
Choisissez votre mutuelle
Comprendre et bien choisir votre complémentaire santé