Baisse du taux d’alcoolémie autorisé chez les jeunes conducteurs

Vous êtes ici > Accueil > Actualités Assurances Santé > Baisse du taux d’alcoolémie autorisé chez les jeunes conducteurs


Pour diminuer les accidents graves, le Comité interministériel de la sécurité routière envisage de baisser le taux d’alcoolémie autorisé chez les jeunes.

 

Adoption d’une mesure plus stricte pour protéger les jeunes au volant.


Pour limiter les séries d’accidents graves causés par l’alcool au volant, les jeunes feront l’objet de mesures plus strictes dans l’avenir. Le Comité interministériel de la sécurité routière pense diminuer le taux d’alcoolémie autorisé chez les jeunes conducteurs de 0,5 à 0,2 gramme d’alcool par litre de sang. Cette dose correspond à un demi verre de vin. Depuis le début de l’année jusqu’en avril 2011, le taux d’accidents mortels enregistrés a été de 19,9%. En 2009, plus de 1 200 personnes ont été tuées après un accident de la route et un abus d’alcool. La baisse du taux d’alcoolémie chez les jeunes pourrait être la solution au problème.

Selon la sécurité routière, l’abus d’alcool peut être à l’origine du rétrécissement du champ visuel, de la modification de la perception de la distance et de la profondeur, de la sensibilité à l’éblouissement, de la perturbation de la coordination des mouvements, de la surestimation des capacités, etc. lors de la conduite. En dehors de la baisse du taux d’alcoolémie chez les jeunes, d’autres mesures comme le renforcement des contrôles routiers et de la présence des forces de l’ordre sur les axes routiers et les autoroutes seront prises par le Ministère de l’intérieur.

 

 

SOURCES :

http://www.santelog.com/modules/connaissances/actualite-sante-alcool-au-volant-des-mesures-plus-strictes-pour-les-jeunes_5513_lirelasuite.htm#lirelasuite


http://www.elle.fr/Societe/News/Alcool-au-volant-une-mesure-plus-stricte-pour-les-jeunes-1573058



assurance mutuelle
Assurance et Mutuelle présente ces services et outils gratuits
Choisissez votre mutuelle
Comprendre et bien choisir votre complémentaire santé