Assurance Scooter. Assurance et mutuelle vous informe sur le contenu de votre contrat d'Assurance Scooter

Contacter Mutuelle.com au 0 805 250 808 Appel gratuit depuis un poste fixe
Vous êtes ici > Accueil > Assurances IARD > Assurance Scooter

Les assurances pour scooter ou pour les deux roues

 

 

Choisir une assurance pour son scooter est un vrai travail de recherche. En effet, il existe des garanties obligatoires et des garanties facultatives. L'étude des compagnies doit être une entreprise bien étudiée, même avant l'achat du véhicule. Les compagnies et les contrats sont nombreux, et le choix pas toujours évident.

La bonne compagnie d'assurance pour scooter est celle qui s'ajuste au mieux à vos besoins. Cela sous-entend qu'une compagnie peut s'avérer bonne pour certains et pas pour d'autres. Il est utile de s'informer sur les critères pris en compte pour ces contrats. Les compagnies élaborent leur tarification en fonction de critères qui leur sont propres : profil (âge, sexe, catégorie socioprofessionnelle), bonus, malus, modèle du scooter, lieu de stationnement, d'habitation... L'âge et la valeur du véhicule doivent guider votre choix.

La première étape dans le choix de son assurance pour scooter est de bien étudier le détail des garanties et les clauses qui s'y rapportent et de préférer la compagnie proposant le contrat le plus proche de vos besoins personnels. Il faut être vigilant concernant certaines clauses qui peuvent limiter les dédommagements, de type franchise, interdiction de prêt à un tiers... Les assureurs ont dans ce domaine une imagination fertile afin de limiter les avantages accordés.

L'assurance obligatoire pour scooter est imposée par la loi au titre de la « responsabilité civile ». L'assurance responsabilité civile est la garantie minimum obligatoire à souscrire. Elle protège les tiers et le passager contre les préjudices causés en cas d'accident. A cette garantie obligatoire qui correspond au minimum légal en matière d'assurance s'ajoutent des garanties complémentaires facultatives auxquelles il est fortement conseillé de souscrire.

Les assurances facultatives sont toujours proposées à l'assuré lors d'un contrat pour l'assurance d'un scooter. Mais il faut être attentif aux autres garanties proposées, qui semblent négligeable lors de la signature, mais qui revêtent un intérêt primordial en cas de besoin. Par exemple le montant de la franchise, l'assistance dépannage... D'ailleurs, l'assureur peut imposer à l'assuré des obligations pour l'application des garanties facultatives tel que des antivols répondant à des normes précises, l'obligation de faire stationner la nuit le scooter dans un parking fermé. Si vous ne les respectez pas, votre assurance scooter peut vous refuser toute indemnisation en cas de sinistre.

Parmi ses assurances secondaires, on peut dénombrer la garantie dommages au conducteur, la garantie en cas de prêt du véhicule, la garantie vol/incendie, et la protection juridique. Signalons qu'en cas de vol, l'article 1341 du code civil français précise que c'est au volé de démonter qu'il a bien été volé ! Source :.contenulibre.com

Vous venez d'acheter un scooter. La souscription à une assurance est un passage obligatoire pour les futurs scootéristes. Quelles sont les garanties à choisir pour circuler en toute sécurité?

Dès l'achat de votre deux roues d'une capacité supérieure ou égale à 50cm3, la première garantie à souscrire est celle de l'assurance de responsabilité civile. Elle représente la caution minimum obligatoire qui protège le conducteur ainsi que le passager de l'assuré, contre tous les préjudices qui pourraient être causés en cas d'accident. Si cette clause n'est pas respectée, vous risquez une amende ou une suspension de permis. Cependant, l'assurance de responsabilité civile n'est pas suffisante, si vous voulez réduire les risques en roulant.

Les autres garanties sont facultatives mais vivement conseillées par les assureurs.
Elles concernent :
- La sécurité du conducteur : indispensable en cas d'accident, que vous soyez responsable ou pas. Les frais médicaux ainsi que les préjudices financiers seront pris en charge par l'assurance.
- Le prêt de son scooter : si vous souhaitez prêter votre 2 roues à un proche, il est obligatoire d'en informer votre assurance. Mais un certain nombre d'assureurs limitent les garanties : souvent, seul le conjoint de l'assuré est autorisé à piloter le scooter.
- Les dommages tous risques : L'assurance prend en charge le véhicule et les équipements lorsque l'assuré cause lui-même des dégâts à son scooter. 2 possibilités sont envisageables: soit la garantie jouera en cas de collision avec un tiers identifié. Soit la garantie tous risques sera prise en compte, si la collision est causée par un véhicule non identifié (animal, fuite du tiers....).
Face à une situation de catastrophe naturelle, les dégâts sont garantis (à condition qu'un arrêté préfectoral soit pris).
- Les vols et les incendies : Cette garantie est sensiblement différente selon les compagnies d'assurance. Elle est souvent soumise à des obligations de la part des assureurs : L'usage d'un antivol homologué, l'utilisation d'un parking, le gravage antivol des pièces du moteur.
Ces 3 conditions sont à respecter afin d'être assuré contre un vol ou un incendie.
- Le dépannage : L'assurance Scooter concerne le dépannage et le rapatriement du scooter en cas d'accident ou panne. La garantie est fixée selon la franchise kilométrique, qui détermine la distance en km depuis chez vous, où l'on pourra vous dépanner (en moyenne, les assurances opèrent sur un périmètre de 50 km du domicile.

 

Comment sont fixés les prix ?
Les assurances deux roues établissent leurs tarifs conformément à plusieurs critères:

- Votre nombre d'années de permis : Si vous êtes considéré comme "jeune conducteur" par l'assurance, le prix sera plus élevé, car il est estimé que le véhicule ne sera pas entièrement maîtrisé.
- Votre âge : Plus vous êtes jeune, plus le tarif sera élevé, en raison du faible nombre d'années de permis et du comportement en roulant, souvent plus risqué.
- Votre sexe : Les tarifs seront différents que vous soyez un homme ou une femme. Les statistiques relèvent plus d'accidents chez les garçons, constat qui incitent les assureurs à monter leurs prix.
- Vos bonus : Si vous n'avez pas d'accident au cours de l'année, votre coefficient augmentera de 0,95. Le coefficient maximum de bonus est de 0,50.
- Vos malus : Si vous avez un accident au cours de l'année, votre coefficient sera multiplié par 1,25. Les malus influencent fortement les assureurs. Si le coefficient de malus est trop élevé, certains refusent même de souscrire l'assurance.
- Le modèle et le type de 2 roues que vous possédez : Selon le nombre de cylindre du véhicule (125 cm3 ou plus), ainsi que le prix des pièces détachées, l'assurance ajustera son prix. Plus le modèle sera haut de gamme plus les pièces seront chères, donc plus le tarif de l'assurance sera élevé.

A titre indicatif, prenons l'exemple d'un jeune homme âgé de 26 ans, habitant Paris, ayant son permis moto que depuis quelques mois avec aucun malus, qui souhaite s'assurer pour un scooter peugeot SV 125 L. Après avoir obtenu plusieurs devis, il ressort le tarif le plus intéressant de : 482 euros (annuellement) ou 272 euros (trimestriellement).



Voir aussi notre dossier: Assurances jeune conducteur

Vous trouverez dans cette rubrique :

Contrat Assurance Scooter


Vous avez une question ?
Nous répondons sous 48 heures.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de vous proposer des services, offres ou publicités adaptés à vos centres d'intérêts et de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus - OK