Souscripteur

Contacter Mutuelle.com au 0 805 250 808 Appel gratuit depuis un poste fixe
Vous êtes ici > Accueil > Présentation de l'assurance > Les métiers de lÂ’assurance > Souscripteur

[Cette fiche-métier du souscripteur en assurances a été réalisée en collaboration avec l'Ecole Supérieure d'Assurances (ESA). Elle présente l'un des nombreux métiers de l'assurance auquel permettent d'accéder les formations de l'ESA]

SouscripteurLe souscripteur joue un rôle fondamental au sein d’une société d’assurance, puisque c’est lui qui décide, au nom de sa compagnie, de prendre en charge un risque ou non, et qui s’occupe d’établir le contrat pour le compte de son client, en prenant bien soin de n’omettre de le couvrir contre aucun risque auquel il peut se voir exposé.

Nous allons voir ici quelles sont les fonctions et les responsabilités du souscripteur en assurance. Nous verrons également quel est son niveau de formation, ainsi que son salaire. Enfin, nous nous attacherons à décrire quelles sont les évolutions de carrières envisageables pour un souscripteur en assurances.

Rôle et profil du souscripteur en assurance

Souscripteur en assuranceLe souscripteur a pour rôle d’analyser et de gérer les risques que prend en charge la compagnie d’assurance pour laquelle il travaille. C’est lui qui a le pouvoir d’accepter ou de refuser que la compagnie d’assurance qu’il représente prenne en charge les risques contre lesquelles les proposants avec lesquels ils traitent souhaitent s’assurer.

Dans le cadre de l’exercice de ses fonctions, le souscripteur en assurance doit d’abord savoir analyser les risques : pour cela, il doit évaluer le niveau des risques qu’on lui soumet en tenant compte de leur fréquence et de leur coût moyen, puis, après cette évaluation, voir si sa prise en charge est compatible avec la politique de la compagnie et surtout si, en cas de sinistre, cette dernière serait en mesure de le couvrir sans que cela ne porte atteinte à sa stabilité économique et financière.

Une fois cette phase d’analyse achevée, et en cas d’acceptation de prise en charge du risque pour lequel il a été sollicité, le souscripteur doit adapter les produits de la compagnie aux besoins des clients. C’est alors qu’il rédige un projet de contrat, tout en précisant les conditions de garantie et en fixant le montant de la prime. Pour établir les clauses du contrat, il se réfère habituellement à la politique de son établissement, tout en devant parfois rédiger des clauses particulières.

Après avoir établi le contrat, le souscripteur doit ensuite assurer le suivi de ses clients en analysant et en adaptant les contrats selon les risques et les évolutions de l’assuré.

Etant donné qu’il est expert dans son domaine, le souscripteur en assurances est souvent sollicité pour participer à la création de nouveaux produits d'assurance. Il lui est alors fréquemment demandé, dans ce contexte, de participer à la rédaction de documents d'informations.

Le souscripteur doit être en mesure de  prendre rapidement des décisions, en prenant en compte de nombreux paramètres, parfois souvent contradictoires entre eux. Ce métier demande également d’avoir un grand sens de la communication, du contact, et de l’organisation, un esprit d’analyse et de synthèse, et en fin de grandes capacités à résister au travail sous pression. De plus en plus, les compagnies demandent au souscripteur d’avoir une parfaite maîtrise de l’anglais, surtout lorsqu’elles opèrent au niveau international.

Formation du souscripteur en assurance

Souscripteur - FormationLe souscripteur a en général un niveau de formation Bac+5. Il est généralement titulaire d’un diplôme de niveau Master dans une école spécialisée dans la formation en assurance, éventuellement doublé d’un diplôme venant sanctionner une formation au sein d’une école de commerce ou d’une école d’ingénieur.

En ce qui concerne les diplômes de niveau Master dans le domaine des assurances, le « European Master en Assurance : Manager de l’Assurance », proposé par l’Ecole Supérieure d’Assurances (ESA) est particulièrement adapté pour se former à ce métier, de par le haut niveau technique conféré aux étudiants suivant cette formation, ainsi que par sa dimension internationale, puisqu’il est accrédité par l’organisme européen « E.A.B.H.E.S. » (=European Accreditation Board of Higher Education Schools).

Salaire du souscripteur en assurance

Souscripteur - Salaire

Un souscripteur en assurance peut compter gagner entre 28 000 et 32 000 euros brut par an, sachant que ce montant de salaire pourra évoluer selon l’âge et l’expérience de celui ou celle qui exerce ce métier.

Les souscripteurs qui travaillent en assurance vie pourront également toucher une commission variable qui dépendra alors du nombre de contrats conclus.

Evolution de carrière

Souscripteur - CarrièreConcernant son évolution de carrière, deux grandes voies s’ouvrent au souscripteur en assurance:

→ une « montée en grade », par laquelle les responsabilités qui lui sont confiées deviennent de plus en plus importantes (gestion d’un portefeuille de contrats de plus en plus important, gestion d’une équipe de souscripteurs, etc.) ou par laquelle il lui est demandé de se spécialiser dans des risques précis (grandes entreprises, construction, environnement, spatial, pertes d'exploitation, responsabilité civile, spectacles…), afin d’être en mesure de gérer des contrats de plus en plus importants.

→ une évolution vers d’autres domaines comme celui du grand courtage d'assurances, ou vers d’autres métiers de l'assurance, comme celui de :
- Souscripteur en Réassurance,
- Préventionniste,
- Risk Manager



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de vous proposer des services, offres ou publicités adaptés à vos centres d'intérêts et de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus - OK