Tout savoir sur les médecines douces

Contacter Mutuelle.com au 0 805 250 808 Appel gratuit depuis un poste fixe
Vous êtes ici > Accueil > Mutuelle et complémentaire santé > Mon Assurance Santé Complémentaire > Tout savoir sur les médecines douces

La médecine douce est également appelée médecine non conventionnelle. Elle propose une grande variété de méthodes de traitement qui ne sont pas fondées sur des méthodes scientifiques, mais plus sur des traditions ancestrales dont les bienfaits sont reconnus sur des continents comme l’inde ou l’Asie ou le Japon.


Sexe :

Né le 
Régime :
 Le
 Le
 Le
Conjoint(e) :
Nombre d'enfants de moins de 19 ans :
Votre conjoint
Sexe :

Régime :


Date de prise d'effet :
Je souhaite :

Nom :
Tel :
Mail :
CP :
Ville :
En savoir plus sur la protection des données personnelles


Prise en charge de la Médecine douce

Les actes pratiqués dans le cadre de la médecine douce ne font pas l’objet d’une prise en charge par l’assurance maladie obligatoire, mêmes s’ils sont réalisés par un auxiliaire médical agréé. Certains médicaments relevant de l’homéopathie peuvent être remboursés à 35%, si le produit délivré bénéficie d’une vignette bleue.

Pour se faire rembourser, le plus souvent partiellement, il faut se renseigner au niveau de l’assurance complémentaire santé qui dans certaines garanties prévoit ce poste. Le plus souvent, lorsque cette rubrique existe, l’assurance santé propose des remboursements forfaitaires et limite parfois le nombre d’actes remboursables sur une année. Toutes les pratiques de la médecine douces ne sont pas forcément remboursables… Il est important de se reporter au chapitre des conditions générales du contrat pour connaître les techniques prises en charge.


Quels sont  les principaux actes de médecine douce remboursés ?

L'acupuncture est considérée comme une médecine douce. L’acupuncture est utilisée pour soigner des allergies, des eczémas, des dépressions, des douleurs inflammatoires articulaires, des problèmes gastriques, des constipations, des incontinences urinaires, des douleurs dentaires, on l’utilise quelquefois pour le sevrage du tabac.

L’ostéopathie est considérée comme une médecine douce essentiellement fondée sur des techniques manuelles permettant de soulager la plupart des manifestations douloureuses liées à des troubles fonctionnels.

La chiropractie est considérée comme une médecine douce, manuelle  et proche de l’ostéopathie. 

L'homéopathie est considérée comme une médecine douce.

L'étiopathie est considérée comme une médecine douce.

La naturopathie est considérée comme une médecine douce 

Les séances de sophrologie sont considérées comme une médecine douce


Conseils pour évaluer le poste de médecine douce

Lister les médecines douces auxquelles vous avez recours pendant l’année et qui n’ont pas l’objet de remboursement de la part de la sécurité sociale. Essayez de définir le budget annuel alloué à cet aspect de la médecine.

Consultez dans la liste des assurances santé et mutuelles celles qui remboursent vos disciplines de prédilection.







En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de vous proposer des services, offres ou publicités adaptés à vos centres d'intérêts et de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus - OK