Textes et poèmes d’obsèques

Contacter Mutuelle.com au 0 805 250 808 Appel gratuit depuis un poste fixe
Vous êtes ici > Accueil > Assurance décès et obsèques > Textes et poèmes d’obsèques

Les textes et poèmes d’obsèques sont destinés à exprimer sa douleur, sa tristesse, ses sentiments quant à la perte d’une personne chère. Ecrits la plupart du temps par les membres de la famille du défunt, ils peuvent également être étendus aux proches et l’entourage professionnels, en bref, tous ceux pour qui le défunt a compté dans leur vie.


Pourquoi écrire des textes et des poèmes d'obsèques ?

Consacrer un peu de son temps à coucher sur papier ses sentiments dans cette douloureuse épreuve peut également aider à la surmonter. Que ce soit des remerciements, un adieu, un poème, on peut employer tous les tons, s’ils restent appropriés en cette circonstance. Ecrire, mais aussi lire lors de la cérémonie funéraire, une façon de dire un dernier au revoir au défunt qui a tant compté et lui rendre un dernier hommage, partager son souvenir avec les personnes présentes lors de la cérémonie.

Ces textes, destinés à témoigner son chagrin lors d’un discours, sont à partager sans modération au moment de la cérémonie. Ils peuvent contribuer également à apaiser la douloureuse réalité de cette disparition.

Ces témoignages peuvent également être écrits sur des faire-part de décès, des faire-part d’obsèques ainsi que sur des cartes de condoléances et peuvent ainsi permettent de personnaliser l’annonce de ce triste événement. 

Nos équipes peuvent vous aider à la rédaction de vos textes et poèmes d’obsèques, dans le choix des mots à employer par exemple et le type de support.

Voici, par exemple, une sélection de phrases pour un dernier hommage :


  • « la mort t’a emporté, toi qui aimais tant la vie… »
  • « ton décès nous enseigne que la vie s’éteint brusquement un jour, que rien n’est éternel… »
  • « le jour de ta mort, tant de larmes ont coulé… »

Sur quels support écrire ces textes et poèmes d’obsèques ?

En réalité, il n’y a aucune limite. Ce peut être un texte qui sera gravé sur la pierre tombale du défunt ou sur une plaque de marbre, un texte lu ou chanté lors de la cérémonie, ou bien encore une lettre qui partira avec le corps du défunt.

Il est tout à fait possible d’employer les nouveaux moyens de communication tels Internet ou adaptés selon les us et coutumes de chacun.

Simplement, il s’agit d’écrire ce que l’on ressent dans cette situation, de mettre des mots sur le chagrin provoqué, de partager avec les proches la douleur occasionnée, que ce soit en chuchotant, en parlant ou encore en chantant pendant ou après la cérémonie d’obsèques.







En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de vous proposer des services, offres ou publicités adaptés à vos centres d'intérêts et de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus - OK